un espace de silence : introduire de la pleine conscience dans la relation

Que font souvent les thérapeutes lorsqu'ils se sentent perdus, confus, nerveux ou dans l'impasse avec leur patient? Vous l'avez devinez: ils parlent trop!


Bien que la parole soit centrale dans notre travail, cela ne nous donne pas l'autorisation de parler de façon excessive et de noyer nos clients dans nos compulsions langagières.

Ces compulsions de langage, comme par exemple, nos tentatives d'argumentation, sont souvent déclenchées par notre anxiété ou par un sentiment de blocage. Cela pose problème car souvent ses tentatives de convaincre, d'expliquer ou de simplement combler le vide induisent des résistances et une baisse de l'efficacité de nos interventions.


Il est crucial d’apprendre à NE PAS parler et à laisser le patient explorer ses propres solutions, contradictions, représentations, ressources...

Voici quelques petites astuces que vous pourriez appliquer la prochaine fois où vous sentez emporter par votre mental obsédé par ce que que le patient «devrait» faire ou ne pas faire, ou ce qu'il devrait mieux comprendre...


Etape 1: prenez conscience de votre impulsion (cette partie de vous qui a envie de parler de manière irrépressible).


Etape 2: prenez le temps d'explorer en pleine conscience comment cette impulsion se manifeste dans vos sensations corporelle. Soyez à l'écoute de votre sagesse corporelle, peut-être qu'adopter une posture plus relâchée ou adopter une respiration plus profonde et lente peut vous aider à adopter une posture plus souple. Etape 3 : attendez 3 secondes avant de parler. N'hésitez pas au départ à compter dans votre tête. Pendant ces 3 secondes, restez présent pour votre patient : par votre regard, votre posture...


C'est souvent dans cet espace de silence que nos patients finissaient par présenter un élément crucial de révélation émotionnelle, d'expression d'une attente, d'une solution à leur problème ou d'une attitude plus adaptée.






Cet article m'a été inspiré du travail de Mitch R. Abblett, PhD psychologue clinicien qui entretient une pratique privée de psychothérapie et de consultation et écrit sur la pleine conscience, le développement professionnel et la santé mentale de la famille pour le magazine Mindful (Mindful.org)



372 vues

© 2019 Florian SAFFER

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic